Home / Avis professionnel / N ° 2 – Éric Larouche vous présente: les 7 secrets d’un CV victorieux de gestionnaire

N ° 2 – Éric Larouche vous présente: les 7 secrets d’un CV victorieux de gestionnaire

La conception de votre curriculum vitae est la première étape essentielle vers l’atteinte de votre but ultime, qui n’est pas de vous trouver un emploi, mais d’améliorer votre niveau de vie et celui de votre famille. Avant de se lancer en recherche d’un nouvel environnement, le gestionnaire a une évaluation complète à faire de son environnement, ainsi que de ses forces et faiblesses. Dès que ce processus d’autocritique est terminé, le vrai match commence.

7= SE CONCENTRER SUR L’ESSENTIEL

Comme tous le savent, il existe une pléiade de formats de curriculum vitae pour faire plaisir même aux plus excentriques des candidats. Le but pratique d’un CV est de connaître vos expériences en détail générales et de manière claire. Les expériences de travaux doivent être en ordre chronologique, sur la première page et tout le restant, souvent du baratin pour les recruteurs, en dessous et en superficialité. Vous devez absolument être pertinent lors de la conception de votre CV. Pour un recruteur, savoir que vous faites du « frisbee extrême en haute mer » n’est généralement pas quelque chose qui vous aidera à décrocher l’emploi de vos rêves. Concentrez-vous avec vos expériences d’emplois !

6= BLANC COMME NEIGE

« La vérité, tu ne diras que la vérité » les gestionnaires qui se contentent de dire la stricte vérité dans leurs CV sont ceux qui ont le plus de chance de paraître solide & en contrôle. Mentir requiert beaucoup plus de verbiage et vous risquez ainsi de vous égarer dans vos mensonges et donc perdre une occasion en or. Les échecs sont courants en management et par conséquent tous en ont déjà vécu. Mais faites attention ! Bien expliquer vos échecs est une chose, en faire un chantier majeur de votre entrevue est aussi une erreur à éviter. Vous devez en parler de manière claire et concise, sans plus. Vous voulez qu’on vous perçoive comme un « pourfendeur de problèmes », pas comme un « problème ambulant ». Si jamais vous avez de la difficulté à vous exprimez, et que vous sentez que le tapis du recruteur vous glisse sous les pieds, sachez utiliser le plus vieux truc du monde, simple et efficace. Il s’agit de… changer de sujet. Parler d’un apprentissage positif que cette expérience vous a apporté. Certains recruteurs « aiment » à ne voir que les défauts. En cas d’échec, vous aurez au moins fait de votre mieux !

5= LE RÉCIT BIBLIQUE

Je reçois parfois des CV qui ont l’air de romans et l’information contenue est si dense et complexe que les anciens textes bibliques en Araméens ont de quoi rougir de honte ! Les recruteurs modernes, autant en agence qu’au corporatif, ont des tonnes de choses à faire et à analyser et la dernière chose qu’ils veulent, c’est de devoir déchiffrer un CV pendant 2 heures. Soyez clair et concis, vous développerez les détails de votre carrière pendant votre entrevue physique. Trop d’informations peut aussi faire que le recruteur va mal évaluer votre carrière, où du moins pas exactement selon l’angle voulu. Certains candidats se demandent pourquoi ils n’ont jamais d’appel…

 4= LE CURRICULUM VITAE « ARTISTIQUE »

Il faut absolument que votre CV soit visuellement simple, avec un accent évident sur vos expériences de travail. Je reçois parfois des documents qui ressemblent beaucoup plus à des œuvres d’art « underground » qu’à un CV lisible et facile à comprendre. N’oubliez jamais que le « temps » est l’ennemi du recruteur. Si ce dernier ne peut comprendre vos expériences de travail immédiatement et clairement, dites-vous que vous avez un problème !

3= LES FAUTES DE GRAMMAIRE

Il est de premier ordre de comprendre qu’il faut absolument éviter les fautes de français lors de la rédaction de votre CV. Il existe cependant une différence entre faire « une faute » et envoyer une ébauche d’écriture. Un recruteur verra vos fautes d’orthographe comme un manque de rigueur et ceci pourrait vous disqualifier pour une offre d’emploi intéressante. Cependant, il n’existe pas de « recruteurs sérieux » qui vont refuser un candidat prometteur pour une faute d’orthographe. Si ceci s’avère le cas, faites-moi le plaisir de me référer leurs patrons, car ce recruteur doit sûrement avoir besoin de support pour pourvoir ses postes ! Garantie !

2= CE QUE VOUS NE DEVEZ JAMAIS METTRE DANS VOTRE CV

– Une photo de vous-même (JAMAIS)

– Votre numéro d’assurance sociale (NAS) (JAMAIS)

– Votre date de naissance

– Votre adresse personnelle en détail

– Une adresse courriel loufoque (ex : master_killer_666@hotmail.com) celle-là je l’ai déjà vu !

– Des dates inexactes de vos emplois

– Un CV qui n’est pas à jour (JAMAIS x8)

Tout ceci peut enlever du sérieux et de la crédibilité à votre CV. Les recruteurs veulent voir des documents professionnels.

1= LA FAMEUSE LETTRE DE PRÉSENTATION

Une des grandes questions du personnel de recrutement en général. Au niveau personnel, je ne vais jamais refuser de voir un candidat prometteur parce qu’il ne m’a pas fourni une lettre de présentation. Il y a aura régulièrement un résumé fourni dans le courriel du candidat, ce qui me suffit amplement. Si une lettre est fournie avec le CV, si le candidat m’intéresse, alors je vais lire ladite lettre. Vous êtes toujours mieux de fournir une lettre de présentation avec vos envois, mais elle doit être courte et concise. Aucun recruteur n’a le temps de disséquer une lettre de deux pages. Tout ceci est une question de volume. Si un « headhunter » recrute pour des cadres exécutifs, comme il n’aura pas beaucoup de CV, il va prendre le temps de lire la lettre. Malheureusement, ce n’est pas le cas de 90 % des recruteurs qui reçoivent des dizaines de documents chaque jour. Faites une rédaction courte et claire, en la personnalisant, et ainsi vous maximiserez vos chances d’emplois !

CONCLUSION

Comme pour une entrevue, concentrez-vous sur l’essentiel, sans artifice, avec du contenu 100 % véridiques. Il est primordial que ce vous racontez et écrivez soit aussi évident pour le recruteur que pour vous. Soyez « in sync » comme ils disent…

N’hésitez pas à partager ou commenter mon article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *