Home / Avis professionnel / N ° 4 – Éric Larouche vous présente: les 7 secrets pour maximiser un profil LinkedIn de gestionnaire

N ° 4 – Éric Larouche vous présente: les 7 secrets pour maximiser un profil LinkedIn de gestionnaire

INTRODUCTION

Je me fais souvent demander de donner mon opinion sur le profil LinkedIn des gestionnaires connectés à mon réseau. Je me fais demander si le standard du marché est respecté ou si le profil est assez complet. Un peu comme le CV, il n’existe pas de vérité absolue en ce domaine. Je vais vous donner une vision générale du sujet en 7 points, sur les actions à prendre avec votre profil. Je souligne le mot « action » ici, car effectivement je trouve qu’il y a beaucoup d’articles sur le « comment », mais jamais sur ce que « représente » en valeur ajoutée un profil complet et bien entretenu, à l’image d’un jardin personnel !

C’est parti !

7— « UN PROFIL COMPLET, TU AURAS ! »

Il n’existe pas de recette magique pour définir un profil complet ou non. LinkedIn vous dira que votre profil est complet quand vous recevrez la mention « All-Star ». L’algorithme de LinkedIn considère une fiche complète quand vous avez rempli tous les principaux champs de votre carrière et que vous avez une photo. Il n’est pas très compliqué de remplir une fiche complète. Assurez-vous de garder vos descriptions de tâches simples, votre scolarité et vos participations à des oeuvres charitables doivent être présentes aussi. Votre profil est votre carte de visite, rien de moins. Les recruteurs ou futurs clients voyant votre CV ou votre offre de service s’empresseront d’aller voir votre profil LinkedIn pour la grande majorité.

« Tant qu’à avoir un profil, faites-le comme il se doit ! »

Voici un article qui peut vous donner des trucs :

Laura Shin de Forbes : http://www.forbes.com/sites/laurashin/2014/10/20/how-to-create-the-ideal-linkedin-profile/#7411b04c259e

6— « DES CONNEXIONS EN QUANTITÉS, TU AURAS ! »

Les apôtres de la qualité sur la quantité risquent de ne pas apprécier ces prochaines lignes, mais il est un fait de la vie que pour engendrer un mouvement avec votre profil, vous devez avoir des gens en grand nombre qui vous suivent ! Rien ne sert de courir après 20 000 personnes pour la plupart d’entrevous, mais de grâce, si votre but est de faire une démarche d’emploi sérieuse ou de faire grandir votre entreprise avec LinkedIn comme partenaire, ce n’est pas avec 500 connexions que vous arriverez ! Au départ, vous devez ajouter des gens qui vous ressemblent avec un mot sur votre intrusion dans leurs profils, puis un échange s’en suit. Dans le marché, on considère un « super-connecteur » comme quelqu’un qui a 5 000 connexions et plus. Les champs de recherchent sont un bon moyen de ciblé ceux avec qui vous voulez échanger.

« Rien ne sert de courir, il faut ajouter des connexions à point. »

Voici un article qui peut vous donner des trucs :

Michael Cohn, fondateur de CompuKol communications :

https://www.linkedin.com/pulse/20140329151437-1862984-linkedin-connections-quality-vs-quantity

5— « UNE PHOTO PROFESSIONNELLE, TU AURAS ! »

Les fameuses photos ! Quel cauchemar pour certaines personnes non photogéniques, dont moi ! Encore une fois, il n’existe pas de standard particulier, mais vous devez du moins prendre une photo de votre visage et haut de corps, souriant et ouvert à la communication. À proscrire : les photos de familles, les photos dans un bar, les photos de voyage, les gros plans sur le visage, les photos « coquines » et les photos qui font peur. N’oubliez pas, votre profil est votre carte de visite et si des futurs employeurs ou clients voient une horrible photo, il est fort possible qu’ils passent leurs tours… bienvenus en 2016 !

« Vous êtes tous des Brad Pitt »

Voici un article qui peut vous donner des trucs :

Harrison Monarth, bestselling author:

https://www.entrepreneur.com/article/241636

4— « DES ENDOSSEMENTS LINKEDIN, TU AURAS ! »

Il est de mise que les « endossements » sur LinkedIn sont primordiaux. Il est un gage de qualité dans ce que vous faites et l’effet visuel est toujours impressionnant quand vous en avez beaucoup. Votre crédibilité ne passe pas à 100 % par le nombre d’endossements que vous avez, puisque nous ne construisons pas tous notre LinkedIn de la même façon. Nous parlons ici d’une image de crédibilité. Une bonne manière de vous procurer des « endossements » est évidemment d’endosser d’autres personnes du même domaine que vous. Un dentiste endossant un plombier n’a pas la même valeur qu’un dentiste endossant un autre dentiste. Prenez garde de ne pas mettre un paquet de « skills » dans votre profil qui ne sont pas lien avec ce que vous faites, seulement ceux qui vous définissent clairement.

« Faîtes toujours la promotion de votre prochain »

Voici un article qui peut vous donner des trucs :

De Susan Adams de Forbes :

http://www.forbes.com/sites/susanadams/2013/12/24/everything-you-need-to-know-about-linkedin-endorsements-2/#7243f2421e4d

3 — « DU CONTENU DE QUALITÉ, TU PARTAGERAS ! »

Vous devez absolument comprendre que le succès sur LinkedIn est une question de participation active et de vouloir. C’est le même principe pour les soirées de réseautage (Bonjour Apéro RH Montréal !), vous devez parler au plus de gens possible. Que vous partagiez du contenu d’actualité ou des pensées, il est nécessaire que vos actions soient en lien avec votre corps de métier. Je partage régulièrement des « pensées positives » pour gestionnaire le matin avec un court paragraphe sûr comment l’appliquer dans votre réalité. Ces contenus sont « aimez » et « partagez » des milliers de fois chaque mois et c’est ce qui fait la force de mon réseau. Vous pouvez aussi publier des textes et articles au travers des « posts » que LinkedIn a mis à la disposition de tout le monde. Je vous le dis, pour vous mettre sur la « map », vous devez vous différencier de votre compétition !

« La communication, ça n’est pas juste bon dans un couple ! »

Voici un article qui peut vous donner des trucs :

Jeff Bullas, CEO de JeffBullas.com :

https://www.linkedin.com/pulse/20140331094007-28170248-9-tips-for-creating-content-that-gets-shared

2— « DE L’ÉCHANGISME, TU FERAS ! »

Maintenant que vous savez qu’être actif est important, il faut maintenir échanger avec ceux qui vous écrivent ou qui partage votre contenu. Ceci est peut-être la partie la plus « time consuming » de tout ce processus. Il est néanmoins crucial de le faire. Si jamais vous ne répondez pas à ceux qui vous écrivent, vous allez perdre leurs intérêts rapidement. Que vous échangiez en message public ou privé, répondre à vos interlocuteurs crée un mouvement d’intérêt envers vous. Inévitablement, ils iront encore + partager votre contenu. Ceci crée un cycle qui amène toujours plus de richesse. Produire du « content marketing » est bien, encore faut-il savoir le propager pour ensuite le nourrir, tel un feu ardent !

« Acquérir l’attention de quelqu’un est une chose, la garder en est une autre »

Voici un article qui peut vous donner des trucs :

Mind tools editorial team:

https://www.mindtools.com/pages/article/linkedin.htm

1— « Tes publications, tu personnaliseras ! »

Rien ne sert de publier, d’échanger ou de produire si votre lecteur ou connexion ne peut vous reconnaître au travers de vos publications. Vous devez avoir une couleur particulière. Chaque image ou sujet traité doit vous ressembler ! Ceci est un problème particulièrement en recrutement où les gens produisent des annonces d’emplois sans saveur et se demande ensuite pourquoi ils n’ont jamais aucun résultat de LinkedIn. C’est normal ! Votre contenu est ennuyant et extrêmement commun ! Ceci est bon, autant pour les recruteurs en agences que les gens en corporation. Votre profil doit suinter votre personnalité. De A à Z.

J’ajouterais même que si vous ne voulez pas adopter cette dernière étape, bien, ne passez pas du temps à vous faire un profil LinkedIn. De plus en plus de professionnels l’utilisent au Québec, et si vous voulez vous démarquer, vous devez faire l’effort.

« Garantie »

Voici un article qui peut vous donner des trucs :

De Mark Sherbin :

http://contentmarketinginstitute.com/2013/06/linkedin-guide-personalized-content-creation/

CONCLUSION

J’espère que toute cette information vous aura été utile. Il est certain qu’en cours d’année je pourrai revenir plus en détail sur chacun des aspects écrits ci-haut. Se donner le temps et avoir de la constance avec LinkedIn peut devenir un grand atout dans votre jeu. Sachez l’utiliser efficacement et avec intelligence. Tout en espérant que ceci pourra être intégré dans vos démarches d’emploi et d’acquisition de clients !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *